La loi Pinel en bref

Investir loi Pinel

Vous avez entendu parler de la loi Pinel mais ne savez pas exactement de quoi il retourne ? Pourtant, ce dispositif pourrait vous faire économiser de l’argent en baissant vos impôts sur le revenu. Il est donc temps de s’y intéresser, d’autant plus que la loi Pinel est valable jusqu’à la fin de l’année 2017.

Objectifs de la loi

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation mis en place par la ministre du Logement Sylvia Pinel en 2015. Son but est d’encourager l’investissement locatif afin d’améliorer les conditions de logement dans les grandes villes de France. Ce dispositif fait suite à la loi Duflot et la remplace de façon rétroactive à partir de septembre 2014. La mesure a rencontré un tel succès que son terme a été repoussé d’un an, à savoir au 31 décembre 2017.

Principe de la défiscalisation

Pour inciter les contribuables à investir dans la pierre, l’Etat leur octroie une réduction d’impôt. Pour en profiter, il faut acheter un bien immobilier neuf dans une zone Pinel éligible et le mettre en location pour 6, 9 ou 12 ans. En échange, le propriétaire bailleur verra ses impôts réduits respectivement de 12, 18 ou 21 % du prix de revient de son logement acquis en Pinel.

Les plafonds à respecter

Il y a évidemment quelques règles à respecter pour profiter de l’avantage fiscal. Votre bien immobilier doit être loué dans l’année qui suit sa livraison selon un montant de loyer plafonné. Les ressources annuelles de vos locataires sont également soumises à un maximum requis. Votre investissement est limité : vous avez la possibilité de faire valoir le dispositif Pinel sur maximum deux logements à 5 500/m2 pour un investissement annuel total de 300 000 €. La réduction d’impôt Pinel rendre dans le cadre des niches fiscales, plafonnées quant à elles à 10 000 € par an.